L la nuit

En création

Conception, écriture, jeu Jana Klein
Conception, dramaturgie 
Stéphane Schoukroun
Création musicale et sonore Pierre Fruchard
Collaboration artistique
Laure Grisinger

Dans ce western urbain au milieu d'une cité, une femme prend la parole pour s'affranchir du regard masculin et inventer sa propre épopée : celle d’une femme qui voulait être Clint Eastwood et rencontre Calamity Jane.

Les spectateurs, munis de casques entendent les voix qui traversent la comédienne, celles de femmes, réelle ou fictives, venues l’aider à ouvrir d’autres possibles….

Le texte de L la nuit est un canevas qui mêle une écriture fictionnelle et les témoignages recueillis auprès des habitant.e. d’une résidence à Garches-lès-Gonesse. autour de la place des femmes dans l'espace public. De cette friction permanente entre autofiction et documentaire naît une performance explosive qui fait entendre la parole de celles qui ne l’ont pas.

Dates

Sortie de résidence les 9 et 10 juin 2022 à 20h 
suivi de l’exposition Paysages Intérieurs
Toit et Joie, Garges-Lès-Gonesse

Création le 31 juillet 2022
Festival Tournée Générale, Paris 12e

du 19 au 27 novembre 2022 
suivi de l’exposition Paysages Intérieurs
Médiathèque Rostand, Paris 17e 

Depuis l’été 2021, Jana Klein mène une enquête avec des témoins de tout âge en banlieue parisienne, pour parler de la place des femmes dans l’espace public. Parallèlement, elle rencontre des associations dans les villes de Gonesse et Garges-lès-Gonesse (résidence d’écriture Toit et Joie). L’ensemble de cette démarche nourrira l’écriture et la création du spectacle qui sera présenté à Garges en juin 2022, à Paris en juillet et novembre 2022 et à Gonesse en mars 2023.

L la nuit part du désir de raconter une prise de parole et d’espace, de questionner les mécanismes qui font disparaître les épopées féminines, notamment dans les quartiers populaires, pour les faire émerger et en inventer de nouvelles. L la nuit une enquête sur des trajectoires de femmes, sur des figures féminines dans la ville, sur la solitude et la solidarité dans l’espace urbain, sur la façon dont une femme se construit et déconstruit à différents âges dans le regard des hommes. C’est une écriture qui part à la recherche de nos projections conscientes et inconscientes, sur la persistance des images cinématographiques, sur la façon dont une femme intègre le regard masculin et s’en fait porte-parole malgré elle. Et sur la façon dont elle décide de s’en affranchir et de créer des contre-espaces insoupçonnés.

Partenaires


Production :
Compagnie (S)-Vrai

Coproduction : 12 bars en scène (Festival Tournée Générale), Toit et Joie – Poste Habitat

Soutiens : Région Ile-de-France - aide à la diffusion, Ville de Gonesse, Centres culturels et sociaux de la ville de Gonesse

Accueil en résidence : Toit et Joie – La Poste Habitat à Garges-lès-Gonesse