contact compagnie projets réalisés projets en coursen cours

Jane Joyet

Scénographie et costumes

Jane JOYET sort de l’École du TNS en 2001. Elle commence une collaboration étroite avec Lukas HEMLEB, pour qui elle réalise les scénographies de 2001 à 2007. Elle travaille entre autres, à la Comédie Française, «Une visite Inopportune», «Le Dindon», «Le Misanthrope», au théâtre de Vidy Lausanne avec Denis Lavant «Figures» ou au Théâtre des Abbesses, «Pessah» et au Burgtheater de Vienne «Nathan der weise», ainsi qu’à l’opéra de Dusseldorf, et au Festival d’Aix-en-Provence, «Telemaco» , «La clémence de Titus».

A Montpellier , elle crée les costumes et les scénographies pour feu Richard MITOU, entre 2005 et 2013, «Les Histrions», Théâtre des 13 vents, La Colline; au Printemps des Comédiens, «Cabaret des numéros», ou pour l’opéra de Montpellier, «Amahl», «Affaires étrangères».

Elle a travaillé avec Razerka BENSADIA LAVANT, Clyde CHABOT, Frédéric BORIE, le Collectif F71. Par ailleurs elle travaille régulièrement avec Cécile AUXIRE MARMOUGET, David AYALA et Jeanne HERRY .

Elle nourrit une vive collaboration avec Alice LALOY qui dirige la «Compagnie s’appelle reviens», pour qui elle crée les scénographies depuis 16 ans. Il s’agit d’un théâtre dont l’écriture se crée par les images. «D’états de femmes» , «Modérato» , «86 cm» (MOLIÈRE JEUNE PUBLIC) , «Y-es-tu?» , «Bataille» , «ReBataille» , «SFumaTo» , «Ça Dada» . Pour la plupart, ces spectacles ont été créés au Théâtre jeune Public de Strasbourg et ont tourné dans toute la France, au Canada et en Europe. La dernière création, «Ça Dada», a eu lieu au Théâtre AMSTRAMGRAM de Genève (2017), tournera en mars 2018 au Nouveau Théâtre de Montreuil, au Théâtre de Nanterre Amandiers.

Elle rencontre Pascal et Vincent REVERTE, collabore pour la scénographie et les costumes du «Grand Voyage», «La guerre en tête mes jambes s’en souviennent» et «I feel good ».

Elle collabore avec Stéphane SCHOUKROUN, avec qui elle invente les mises en espace de , «Nos vies à la Villette», «Nous nous sommes rencontrés aux Métallos», «Chemins de l’enfance», «Foyer(S)».